top of page

Prépa à la compé 101

En 2020, ma seule résolution de l'année était de faire une compétition cette année-là. Il va sans dire que ça ne s'est pas passé comme prévu. Mais pendant le confinement j'ai fait quelques compétitions en ligne, j'ai participé à des spectacles en ligne et en présentiel et en octobre dernier j'ai enfin participé à PSO Canada Est à Toronto! Le jeu en a valu la chandelle, même si l'attente fut plus longue que prévue... Et pourtant, je ne me sentais pas aussi prête que j'aurais pu l'être. Si tu réfléchis à t'inscrire à une compétition de pôle ou d'aérien, voici quelques conseils que j'aurais voulu connaitre avant de m'entrainer pour ma première compétition.


ÇA COÛTE CHER


C'est une bonne idée de garder un oeil sur tes dépenses liées à la compé et de te faire un budget. Pas besoin de faire ça compliqué, mais au moins d'avoir une idée de ce qui s'en vient et d'évaluer ce qui n'est pas une priorité pour toi. Au début je me disais «le prix d'inscription n'est pas trop cher», mais tout ce qui s'y ajoute est devenu majeur. Je suis heureuse d'avoir eu de l'argent mis de côté que pour ça. Mais même là, le montant s'est avéré plus grand que je ne l'imaginais.


Pour te donner une idée, voici une liste non-exhaustive de choses à considérer :


Les photos et le vidéo. Je sais, au début tu te dis Est-ce vraiment nécessaire d'acheter le paquet complet? Mais plus la date de l'événement approche, plus tu es fier.ère de la routine que tu as créée et tu veux avoir un souvenir de l'apogée du projet. La qualité d'une caméra de téléphone ne sera pas suffisante.


Se loger et voyager. Il y a très peu de compétitions de pôle ou d'aérien qui se déroulent à Montréal. Il y a beaucoup de chances que tu doives voyager à Toronto, Vancouver ou de grandes villes aux États-Unis. Vérifie quel moyen de transport est le moins cher, mais aussi le plus pratique pour toi. La compétition est déjà une épreuve en soi pour le corps et le mental, tu ne veux pas être en train de récupérer d'une journée complète de voyage en plus. Sur une note plus personnelle, j'ai pris l'autobus de nuit pour revenir de PSO parce que je n'avais pas pris congé le lundi suivant. Je ne recommande pas l'expérience, même si un jour d'absence du travail pourrait affecter ton budget.


Pour le logement, si tu as des amis.es qui participent également à la compétition, vous pourriez considérer louer un appartement ou un Airbnb dans le quartier. C'est plaisant d'avoir une cuisine et ne pas avoir à manger chaque repas au restaurant. Mais si tu y vas par toi-même, une chambre d'hôtel est probablement l'option la plus abordable pour dormir. Et il y a toujours des hôtels proche du lieu de l'événement. Vérifie si l'organisation n'a pas de rabais avec certaines chaines d'hôtels!

Ton costume. Tu voudras un beau costume qui aide le public à comprendre ton personnage. Ou bien des vêtements colorés et amusants qui feront tourner les têtes. Et même si tu optes pour quelque chose de sobre, un habit de pôle plus traditionnel, tu ne veux pas porter un vieil ensemble d'entrainement. Tout le monde te regarde - en plus les juges accorderons plus de points aux personnes qui ont des costumes originaux. Ton costume n'a pas être très dispendieux ni fabriqué par un professionnel, tu peux très bien coller des pierres sur un une-pièce si tu veux, mais ça reste une dépense à considérer.


La location de studio. Même si certains studios offrent des périodes de pratique libre, il se pourrait qu'elles ne conviennent pas à ton horaire chaque semaine. Et tu auras besoin de pratiquer plus qu'une fois de temps en temps. Tu devrais donc considérer la location. Tu peux t'associer à quelqu'un qui fait aussi la compétition afin de partager les frais - ainsi que les idées et les trucs! Personnellement, quand je m'entraine seule je réussis à en faire plus parce que je ne perds pas mon temps à jaser avec tout le monde et aussi parce que je veux en faire le plus possible dans le temps qui m'est alloué. Tu pourrais même réserver des cours privés avec des coachs ou des professionel.les qui se spécialisent dans le style dans lequel tu te présentes!


TA CHORÉ EST EN PROGRÈS CONSTANT


Quand tu commences à créer ta pièce de compétition, tu es ambitieux.se. Tu vas vouloir intégrer tous les combos que tu connais, tous les mouvements que tu aimes. Et c'est super! Mais quand tu vas commencer à travailler plus sérieusement dessus, tu vas réaliser qu'il est impossible de tout faire. Une prestation dure normalement entre deux et quatre minutes selon ton niveau et ta catégorie. Tu ne peux pas rester sur la pôle pour plus ou moins trois minutes sans te fatiguer! Tu devras rendre le tout plus facile.


Assure-toi de faire les mouvements plus difficiles au début de ta routine, parce qu'à la fin tu seras trop fatigué.e pour les faire à la perfection. Et crois-moi, jusqu'à la toute dernière semaine tu voudras changer des tricks et ajouter de nouveaux mouvements... Voici mon conseil : accepter les changements et ne garder que les nouvelles options en tête. Ne reviens pas sur tes décisions, tu dois savoir ce que tu fais. C'est correct d'abandonner des mouvements que tu aimes, tu pourras toujours les performer dans un futur spectacle.


C'est parfois frustrant de laisser tomber des combos que tu aimes. Ou de réaliser que tu ne peux pas faire des tricks que tu as réussis par le passé. Il faut regarder la situation dans son ensemble et t'assurer que tu n'y incorpores que les moyens sécuritaires d'obtenir le meilleur résultat possible.


LIS LES RÈGLEMENTATIONS


Y a-t-il des mouvements spécifiques qui sont interdits au niveau où tu es inscrit.e? Y a-t-il des restrictions pour les costumes? Dois-tu faire pré-approuver tes accessoires? Tu dois connaître tous les détails afin de ne pas perdre des points pour quelque chose qui aurait pu être évité.


Si tu performes à la pôle, sais-tu quelle pôle est en mode spin et laquelle est statique? Si tu fais une performance au hamac aérien, connais-tu la distance entre le hamac et le sol? Et jusqu'à quelle hauteur tu peux monter? Si tu fais du cerceau aérien, quelle est la circonférence du cerceau le jour de l'événement?


La lecture des règlementations est ennuyante, je sais, il s'agit souvent d'un long document et les informations ne concernent pas toutes ta situation précise. Pour éviter de devoir y revenir continuellement, note tout ce qui t'est pertinent. Et souligne les mots-clés afin d'avoir un aide-mémoire rapide quand tu hésites.


TU DOIS MANGER


Et je veux dire : beaucoup. Tu entraînes ton corps à faire quelque chose de beaucoup plus difficile que ce qu'il fait normalement. Il a besoin de soutient.


Ton corps doit améliorer son endurance, tes muscles ont besoin de se rétablir rapidement, tu repousses tes limites chaque jour. Tu dois manger. Tu as besoin de nourriture complète, beaucoup de protéines et de fibres. Tu vas être fatigué.e et tu ne voudras pas cuisiner, les pizzas congelées et les nouilles instantanées te tenteront, je le sais. Je te suggère le meal prep. C'est poche, hein? Mais ça va sauver ton corps et ton horaire chargé. Tu seras heureux.se d'avoir un bon repas maison prêt quand tu vas arriver chez toi après un entraînement difficile et frustrant.


Et bois beaucoup d'eau! Apporte une bouteille d'eau avec toi partout où tu vas en tout temps.


LE JOUR J EST UNE TRÈS LONGUE JOURNÉE


Assure-toi de bien dormir la nuit précédente, parce que le jour même sera chargé. Tu dois te présenter sur les lieux tôt le matin pour tester les appareils. C'est peut-être optionnel, mais je recommande fortement de prendre le temps de faire le test sur scène. C'est ton seul moment de voir à quelle vitesse le pôle ou l'émerillon tourne, à quoi ressemble la texture du sol, etc. Une fois que c'est fait, tu dois arranger tes cheveux et ton maquillage et t'assurer d'avoir assez de temps pour bien te réchauffer avant d'aller sur scène.


Une fois ton moment de gloire terminé, le stress quitte ton corps et tu te sens épuisé.e. Mais tu voudras probablement rester et encourager tes amis.es dans les autres catégories. Tu dois aussi attendre les résultats pour savoir si tu as gagné! Même si c'est une très belle expérience, c'est définitivement fatigant.


Je te suggères d'apporter des collations qui te donneront de l'énergie, tel que des fruits et des noix, peut-être un gruau préparé ou des barres protéinées. Tu devrais aussi boire beaucoup d'eau, même si ça te fait aller à la toilette chaque demi-heure. Le stress aussi te donne envie de pipi, aussi bien ne pas te déshydrater en même temps.


Y a-t-il autre chose que tu voudrais connaître sur le monde des compétitions? Qu'est-ce qui te retient de t'inscrire? Y a-t-il autre chose dont je n'ai pas parlé qui te fais encore hésiter?


Commentaires


bottom of page