top of page

Qu'est-ce que la contortion Mongole?

Dernière mise à jour : 7 mai 2023

Tu as peut-être remarqué que Calmness Hotline a ajouté de nouvelles classes et ateliers à son horaire pour 2023. Cela inclut un atelier de contorsion Mongole, qui se donnera très bientôt. Qu'est-ce que ça mange en hiver, la contorsion Mongole? tu te demandes. Et bien j'ai eu le même questionnement alors j'ai fait quelques recherches.



Je dois dire, Internet lui-même était plutôt confus quant à cette discipline ancestrale. Plusieurs articles parlaient de la représentation de la beauté du corps (de la femme) et de comment les petites filles Mongoles débutent les cours de contorsion à un très jeune âge, puisque cela fait partie de la culture et des traditions du pays. La contorsion Mongole pourrait être comparée à certaines formes de danse lente, puisque les artistes se produisent sur une musique traditionnelle. Tu as peut-être déjà vu des contorsionnistes construire des formes et des poses en incluant plusieurs personnes, créant des constructions surréelles.


Mais alors, suis-je autorisée à apprendre cette discipline, en tant qu'adulte occidentale? Je ne connaissais même pas la différence entre la contorsion Mongole et une classe normale de flexibilité ou même de yoga. Je voulais écrire un article sur ce sport/art, mais je ne me sentais pas assez outillée. Alors j'ai décidé d'avoir une petite discussion avec la meilleure personne pour répondre à mes questions : Narlton Tsang!


Narlton donnera l'atelier de contorsion Mongole dimanche, le 29 janvier prochain il est donc la seule personne à pouvoir assouvir mon besoin de connaissances.



Question : Tu te spécialises en contorsion Mongole. Je ne savais même pas qu'il y avait différentes formes de contorsion! Quels sont les différences et les avantages d'apprendre les techniques Mongoles plutôt que les autres?


Réponse : Il y a plusieurs régions différentes dans le monde d'où provient la contorsion, telles que la Russie et la Chine. Chacune a sa propre technique spéciale et son style, la manière de la performer, différents mouvements authentiques, etc.


Je n'ai pas vraiment étudié les autres, mais je peux te dire que la contorsion Mongole se concentre sur le contrôle et la stabilité. On voit toujours des contorsionnistes Mongoles se mettre un verre d'eau ou un oiseau sur la tête et ils peuvent tout de même réussir leurs mouvements de manière fluide sans jamais les faire tomber.


Je dois dire, tous les types de contorsion sont bons, avec des caractéristiques différentes. La raison pour laquelle je mets l'emphase sur le fait que la mienne provient de la Mongolie, c'est parce que ma technique a été remise en doute par le passé par d'autres coachs puisqu'elle est différente de leur idée de ce que devrait être la contorsion. Et pour être honnête, même à l'intérieur de la contorsion Mongole, il y a beaucoup de différences entre les coachs. La raison principale est surtout que je respecte tellement, mais tellement, mon entraineur et le lieu où j'ai appris la contorsion. Je suis honoré d'avoir été entrainé par lui. C'est surtout pour cela que je la qualifie de contorsion Mongole plutôt que simplement contorsion.


La première coach que j'ai eu, il y a de cela plus de dix ans, j'ai quitté après la première classe. Je ne me sentais pas bien du tout dans cette classe, je n'aimais pas ses mouvements ni ses méthodes d'apprentissage et elle m'a fait perdre tout intérêt envers la contorsion. Mais quand j'ai rencontré mon coach Mongole, c'était un tout autre monde et ça allait de soi avec mon corps et mon esprit. C'était genre : C'EST CE QUE JE VEUX! Et mon entrainement en Mongolie m'a ouvert non seulement le corps, mais aussi les yeux. Tout ce que je veux dire, c'est de trouver un bon match, un entraineur qui comprend réellement comment te coacher et te mettre à l'aise durant l'entrainement, c'est ça le plus important.


Q : D'après ce que j'ai pu voir (sur Internet), il semble être question d'équilibre sur les mains en contorsion Mongole. Est-ce qu'on doit savoir se tenir en équilibre avant d'apprendre la portion «contorsion» du sport?


R : La contorsion Mongole contient plusieurs facettes en fait, et les équilibres ne sont qu'une partie. Rappelle-toi que ta pratique dépend de ce que tu désires. Il y a tellement de choses à travailler à côté des handstands!


Selon moi, pratiquer la contorsion est synonyme d'apprendre à contrôler ton corps. Les équilibres ne sont qu'une action ou une façon de démontrer ton niveau de contrôle. Si tu sais faire des handstands, tu peux le développer dans ta pratique. Si tu n'en est pas capable, tu peux apprendre du début! Personne ne nait avec la capacité de se tenir en équilibre. Me neither. J'ai d'ailleurs commencé l'apprentissage des équilibres sur les mains en même temps que la contorsion en fait!


Q : Tu offriras un atelier d'Introduction chez Calmness Hotline le 29 janvier prochain. À quoi les gens devraient-ils s'attendre?


R : Durant cet atelier, je vais tout d'abord démontrer et expliquer plus précisément en quoi consiste la contorsion Mongole et je vais également apprendre à connaître les participants durant l'échauffement, quelles sont leurs attentes et les faiblesses de leur corps. La contorsion est un très gros gâteau, on ne peut pas prendre toutes les parts en une seule fois. Mais je vais diviser l'atelier en deux parties : les grands écarts et les flexions du dos.


Q : Doit-on déjà être flexible pour assister à cet atelier?


R : Je suis ouvert à tous les niveaux d'élèves pour être honnête. J'ai beaucoup d'expérience d'enseignement à des gens âgés de 3 à 60 ans et plus, je suis plutôt confiant de pouvoir coacher selon le niveau de chacun, peut importe s'ils sont ultra flexibles ou très raides, si leur corps est faible ou super fort. Comme je l'ai dit, la contorsion est un gros gâteau, il y a toujours quelque chose à travailler.


Q : Est-ce qu'il y a des pré-requis pour y assister?


R : Plusieurs personnes croient à tord que la contorsion se réduit à se pousser jusqu'à une flexibilité extrême, ce qui leur a fait mal dans leur expérience passée, ou encore qui a l'air de faire mal dans les vidéos sur internet. Mais comme je l'ai dit, la contorsion Mongole se concentre sur le contrôle, la mobilité. J'ai commencé la contorsion alors que j'avais déjà 27 ans, alors que les contorsionnistes Mongoles débutent normalement à 5 ans. On ne peut pas se comparer, mais ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas la pratiquer. Mon expérience personnelle m'a apporter d'excellentes opportunités d'apprentissage afin d'expérimenter et de comprendre comment adapter les techniques à un corps adulte et ce, sans douleur ni blessures.


Q : Comment la contorsion peut-elle être utile à quelqu'un qui pratique la pole dance ou un autre sport aérien?


R : Je suis d'abord et avant tout un pole dancer. La contorsion m'aide à entrer dans des mouvements de flexibilité, c'est évident. Mais c'est aussi un moyen de réduire les chances de se blesser et je me sens beaucoup plus puissant grâce à ma mobilité plus élevée.


Tout cela est tellement intéressant! J'adore en apprendre sur de nouvelles techniques et savoir-faire circassiens. Le monde de la contorsion Mongole semble si vaste, j'ai l'impression d'être sur le point d'ouvrir la boite de Pandore de la contorsion. J'avais envie d'en apprendre un peu plus sur notre nouveau coach et comme il vient tout juste d'arriver à Montréal j'imagine que plusieurs d'entre vous ne le connaissiez pas. Voici la suite de notre petite entrevue :


Question : Comment a commencé ton aventure dans le monde du cirque?


Réponse : J'ai fait de la gymnastique quand j'étais au secondaire et j'ai été un juge élémentaire pour l'Association de Gymnastique de Hong Kong, alors j'enseignais dans les écoles primaires et secondaires et je jugeais la compétition locale de 2009 à 2012. J'ai commencé la pole dance en 2013 et j'étais le seul représentant masculin en pôle à Hong Kong. J'ai participé à plusieurs compétitions internationale de pôle. J'ai ouvert mon propre studio de pôle à Hong Kong et j'y ai enseigné depuis 2016. Quand la pôle est devenue mon emploi à temps plein, je sentais que j'avais besoin de quelque chose d'autre, un nouvel intérêt qui pourrait aussi améliorer mes compétences en pôle. J'ai donc choisi la contorsion. J'ai trouvé un coach à New York qui est contorsionniste et il a appris en Mongolie. Il m'a fortement recommandé de suivre un atelier de contorsion en Mongolie. Alors j'ai googlé, envoyé ma demande, acheté mon billet et j'y suis allé. Cette décision a changé toute ma vie et je suis vraiment reconnaissant de l'avoir fait.


Q : Tu as récemment déménagé à Montréal, quels sont tes projets ici?


R : Je suis arrivé à Montréal il y a 5 mois et je suis encore en exploration! Mon but, mis à part m'entraîner à fond afin de reprendre la forme et être engagé comme artiste de cirque, serait de continuer à enseigner et poursuivre une carrière de coaching ici. J'adore partager mes connaissances et mon amour pour la pôle et la contorsion Mongole! J'aime, avec mes classes, convaincre les gens que pratiquer la contorsion est amusant lorsque fait en sécurité. Je suis reconnaissant envers Calmness Hotline de m'offrir la chance de commencer ici et j'espère pouvoir rencontrer de plus en plus de gens et éventuellement m'installer à Montréal.


Q : As-tu un conseil à donner à quelqu'un qui commence une nouvelle discipline circassienne?


R : Mon conseil, c'est : sois humble, essaie fort et apprécie! Tu n'apprendras rien si tu n'apprécies pas le processus. C'est toujours difficile au début mais il ne fait pas abandonner!


J'espère vous avoir aidé à un peu mieux comprendre ce qu'est la contorsion Mongole. Il s'agit en fait d'une discipline qui doit être partagée d'un contorsionniste Mongole à un autre. Un club sélect et amusant. Es-tu prêt.e à te lancer en contorsion?




Quelques articles sur la contorsion Mongole que j'ai trouvés sur Internet :




Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page